LinuxMint sur ASUS R511LJ (X555LJ)

Le tableau suivant récapitule la prise en charge du matériel de portable par les différentes versions d'Ubuntu. Il utilise les notations suivantes :

  • Fonctionne immédiatement : Fonctionne immédiatement
  • Fonctionne après config : Fonctionne après quelques manipulations
  • Ne fonctionne pas : Ne fonctionne pas
Distribution Linux installée Installation Carte graphique Son Ethernet Wifi Bluetooth Webcam Touchpad Raccourcis multimédia
LinuxMint 17.3 (Rosa) ou Ubuntu 14.04 LTS (Trusty Tahr) Fonctionne après config Fonctionne immédiatement Fonctionne immédiatement Fonctionne immédiatement Fonctionne après config Fonctionne après config Fonctionne immédiatement Fonctionne après config Fonctionne après config

Cet ordinateur portable n'est pas tatoué.

  • Processeur Intel(R) Core(TM) i7-5500U CPU @ 2.40GHz
  • Mémoire RAM 6 GiB
  • Écran 15.6 pouces
  • Résolution 1366×768 (16:9)
  • Carte son intégrée Wildcat Point-LP High Definition Audio Controller
  • Connectique audio Entrée Micro / Sortie Casque
  • Cartes graphiques : VGA compatible controller: Intel Corporation Broadwell-U Integrated Graphics (rev 09) ; 3D controller: NVIDIA Corporation Device 1299
  • Connectique HDMI et VGA
  • Carte Wifi Mediatek MT7630e 802.11bgn Wireless Network Adapter
  • Carte réseau Ethernet RTL8111/8168/8411 PCI Express Gigabit Ethernet Controller
  • Graveur DVD CDDVDW SU-228GB (TSSTcorp)
  • 2 ports USB 3.0 + 1 port USB 2.0
  • Lecteur de cartes mémoire SD-HC/MMC
  • Webcam integrée
  • Micro et Haut-parleurs intégrés
  • Batterie Li-ion polymer 2 cellules
  • Dimensions (Lxhxp) 38.2 x 2.58 x 25.6 cm
  • Poids 2.3 kg

L'installation et les divers paramétrages pour disposer d'un ordinateur portable fonctionnant correctement sous Ubuntu ou LinuxMint n'est pas vraiment une promenade de santé, mais on y parvient !

Mettre à jour le Bios

Vérifier la version de votre Bios :

sudo dmidecode -s bios-version

La réponse doit être du type :

X555LJ.305

(Le numéro après le point, ici 305, peut varier.)

Télécharger la dernière version du Bios sur la page idoine du site du constructeur : http://www.asus.com/FR/supportonly/R511LJ/HelpDesk_download ou https://www.asus.com/fr/supportonly/R511LJ/HelpDesk_BIOS/

Décompresser le fichier zip téléchargé (par exemple X555LJAS504.zip). On obtient un fichier nommé X555LJAS.504 (l'extension 504 est le numéro de version, elle peut évoluer) à copier sur une clé USB vierge. Redémarrer l'ordinateur avec la clé USB insérée, appuyer sur F2 pendant le redémarrage pour accéder au Bios.

L'ordinateur doit être branché au secteur durant toute l'opération, par l'intermédiaire de son cordon d'alimentation. Ne pas l'éteindre ni interrompre le processus sous peine de se retrouver avec un ordinateur inutilisable !

Dans le Bios, onglet Advanced, choisir Easy Flash Tool et suivre les instructions, sachant que la nouvelle version du Bios est sur la clé USB.

Une fois l'ordinateur redémarré (sans la clé USB), le Bios apparaît à nouveau. Il est entièrement réinitialisé. Il faut donc y désactiver le Secure Boot afin de pouvoir démarrer sur le disque dur.

Installation

Le premier écueil rencontré : comment booter sur la clé USB.

Paramétrer Windows 10

Uniquement si vous voulez faire un dual-boot Windows10/Ubuntu.

Il faut désactiver le démarrage rapide de Windows 10, sans cela il y a des risques de perte de données :

  1. Utiliser le raccourci-clavier : Win+Q et rechercher boutons d'alimentation puis cliquer sur Paramètres.
  2. Cliquer ensuite sur Modifier le comportement des boutons d'alimentation.
  3. Clique ensuite sur le lien Modifier des paramètres actuellement non disponibles.
  4. Modifier les options Paramètres d'arrêt en bas de page. Décocher alors les options Activer le démarrage rapide (recommandé) et Veille prolongée.
  5. Cliquer sur le bouton Enregistrer les modifications puis redémarrer l'ordinateur.
Il faut déplacer toutes les données situées sur le disque D: sur un autre disque (disque C: ou disque USB), car nous allons utiliser l'espace du disque D: pour y installer Ubuntu.

Paramétrer le Bios

Insérer la clé USB contenant l'installateur d'Ubuntu ou de LinuxMint (basé sur Ubuntu).

Pour créer cette clé USB d'installation, vous pouvez utiliser Unetbootin sous Linux comme sous Windoz.

Vous pouvez également le faire en ligne de commande, après avoir inséré votre clé USB vierge :

mount | grep vfat | awk '{print $1}'

Si la réponse est du type :

/dev/sdb1

c'est que votre clé USB est connue comme étant le disque /dev/sdb et qu'elle contient une partition : /dev/sdb1.

Lancer alors la commande :

sudo dd if=/chemin/vers/image.iso of=/dev/sdb  bs=16M && sync

Exemple :

 sudo dd if=linuxmint-17.2-cinnamon-64bit.iso of=/dev/sdb bs=16M && sync

Au démarrage de l'ordinateur (c'est parfois plus facile au redémarrage), appuyer sur la touche F2 pour accéder au Bios. (Si vous voyez apparaître le cercle indiquant le lancement de Windows, c'est que vous avez appuyé trop tard sur F2, redémarrez.)

Une fois dans le Bios, on navigue avec les flèches de direction.

Dans l'onglet Security, sélectionner Secure boot menu et valider. Mettre Secure boot control à disabled (avec la touche + ou la touche -).

Dans l'onglet Boot :

  1. Launch CSM : Enabled
  2. Aller sur Windows boot manager, puis valider. Choisir UEFI : Generic flash disk, puis valider.

Touche F10 : Save and exit.

L'ordinateur redémarre sur la clé USB.

Installer Ubuntu ou Linuxmint

Au moment du formatage du disque, choisir Autre chose.

Si on ne veut pas conserver Windows 10, supprimer toutes les partitions, voire créer une nouvelle table de partitions. Toutes les données du disque dur seront perdues.

Si on veut conserver Windows 10 (et faire un dual-boot), ne supprimer que la plus grande partition (c'est le disque D: de Windows, dont toutes les données seront perdues).

Créer :

  1. une partition logique d'au moins 30 000 Mo, de type ext4, montée sur / ;
  2. une partition logique de type swap de 7 000 Mo ;
  3. une partition logique de type ext4, montée sur /home, qui occupe tout le reste de la place.

Certains ordinateurs portables (dont l'Asus R511LJ) possèdent une carte Wifi et Bluetooth MEDIATEK Corp. MT7630e 802.11bgn Wireless Network Adapter dont les pilotes ne sont pas dans les dépôts Ubuntu. Voici comment les installer simplement.

Afin que les pilotes Wifi et Bluetooth puissent fonctionner correctement, il faut que le Secure Boot soit désactivé. Dans l'onglet Security du Bios, sélectionner Secure boot menu et valider. Mettre Secure boot control à disabled (avec la touche + ou la touche -).

Vérifier la présence de la carte wifi MT7630e

lspci | grep MT7630e

La réponse doit être du type :

03:00.0 Network controller: MEDIATEK Corp. MT7630e 802.11bgn Wireless Network Adapter

Pour obtenir une liste du matériel, utiliser une des commandes suivantes :
lspci
lspci -v
inxi -Fxz
sudo lshw

pour lshw, il faut installer le paquet éponyme :

sudo apt-get install lshw

Pré-requis

Installer les paquets :

sudo apt-get install git dkms build-essential

Puis se placer dans un répertoire créé à cet effet :

mkdir -p ~/Téléchargements/Wifi
cd ~/Téléchargements/Wifi

Télécharger le source sur Github

git clone https://github.com/neurobin/MT7630E.git
Si la version de votre noyau linux (pour la connaître : uname -r) est supérieure ou égale à 4.4.0-81, le pilote situé dans le Github contient un bug (non corrigé en date du 03/11/2017) qui bloque votre ordinateur. Voici le pilote corrigé (Taille : moins de 2 Mo)., à télécharger dans ~/Téléchargements/Wifi, à décompresser ; renommer MT7630E (en majuscules) le dossier obtenu.

Installer le driver

cd MT7630E
chmod +x install test uninstall
echo "AUTOINSTALL=yes" | tee -a dkms.conf
sudo make dkms

Redémarrer l'ordinateur. Et hop, le Wifi et le Bluetooth fonctionnent, et en plus le driver sera recompilé automatiquement à chaque installation d'un nouveau noyau !

En savoir plus sur DKMS (en français) : HowTo DKMS sur Lea Linux

Une autre source, mais qui ne fonctionne pas avec les noyaux 4.2 et 4.4, et semble abandonné : git clone https://github.com/kuba-moo/mt7630e.git

Installer une nouvelle version

En cas de changement de version de noyau, ou en cas de nouvelle version du pilote.

Connaître la version du pilote déjà installé :

dkms status | grep mt7630e

La réponse est du type :

mt7630e, 2.0.x, 4.4.0-47-generic, x86_64: installed

Ici, la version est 2.0.x, le noyau pour lequel il est installé est 4.4.0-47-generic, l'architecture est x86_64.

Télécharger la dernière version :

cd ~/Téléchargements/Wifi
mv MT7630E MT7630E_OLD
git clone https://github.com/neurobin/MT7630E.git

Vérifier le numéro de la version téléchargée :

cat MT7630E/dkms.conf | grep VERSION

Désinstaller le pilote existant (remplacer le x par la valeur notée précédemment) :

sudo dkms remove -m mt7630e -v 2.0.x --all

Se placer dans le répertoire contenant le nouveau pilote et installer celui-ci :

cd MT7630E
chmod +x install test uninstall
echo "AUTOINSTALL=yes" | tee -a dkms.conf
sudo make dkms

Enfin, redémarrer l'ordinateur pour bénéficier de ce nouveau pilote.

Bluetooth

Afin de rendre le Bluetooth entièrement opérationnel, il faut appliquer un patch au pilote. Ce n'est pas compliqué, ce patch est livré avec le pilote précédemment téléchargé.

Activer tout d'abord les dépôts de code source. Pour cela :

mintsources

Entrez votre mot de passe puis cochez la case idoine, en bas de la fenêtre qui apparaît. (Pour info, cela crée le fichier /etc/apt/sources.list.d/official-source-repositories.list qui contient des lignes débutant par deb-src qui indiquent les dépôts des paquets-sources de la distribution.) Recharger le cache, soit avec le bouton idoine en haut de cette même fenêtre, soit avec la commande :

sudo apt-get update

Refermer la fenêtre de mintsources.

Vérifier que le Bluetooth n'est pas bloqué logiciellement :

rfkill list bluetooth

Si le retour est :

1: asus-bluetooth: Bluetooth
	Soft blocked: yes
	Hard blocked: no
3: hci0: Bluetooth
	Soft blocked: yes
	Hard blocked: no

alors, débloquer le Bluetooth :

sudo rfkill unblock bluetooth

Appliquer le patch :

cd ~/Téléchargements/Wifi/MT7630E
chmod +x bpatch
sudo ./bpatch

Une fois le patch appliqué, éteindre l'ordinateur (ne pas se contenter de le redémarrer). Au démarrage suivant, le Bluetooth est fonctionnel.

Avant d'installer le pilote du Touchpad, il est nécessaire d'installer :
  • les pilotes Wifi et Bluetooth comme indiqué ci-dessus.
  • le paquet xserver-xorg-input-synaptics :
    apt install xserver-xorg-input-synaptics

Certains portables (dont l'ASUS R511LJ) possèdent un touchpad Focaltech qui fonctionne à l'aide du pilote minimaliste psmouse, qui le fait passer pour une vieille souris de type PS/2. Pas terrible : on ne peut que faire glisser le pointeur, faire un clic-gauche ou un clic-droit.

Pour savoir si un portable est concerné :

xinput --list --name-only | grep FocalTech

La réponse ne doit pas être vide :

PS/2 FocalTech FocalTech Touchpad in mouse emulation mode

Heureusement qu'il existe un PPA qui contient un pilote un peu plus évolué, qui va nous permettre de simuler la molette de la souris en glissant le doigt le long du bord droit du touchpad.

sudo add-apt-repository ppa:hanipouspilot/focaltech-dkms
sudo apt-get update
sudo apt-get install linux-generic-lts-vivid linux-image-extra-virtual-lts-vivid focaltech-dkms

Remarque : un noyau linux version 3.19 (pris dans les dépôts Ubuntu) sera installé ; il est nécessaire pour faire fonctionner ce pilote.

Il faudra redémarrer l'ordinateur après installation du pilote. Si celui-ci ne s'active pas au premier redémarrage :

sudo modprobe psmouse
echo "psmouse" | sudo tee -a /etc/modules

Pour vérifier que tout est OK :

xinput --list --name-only | grep FocalTech

La réponse doit être uniquement :

PS/2 FocalTech FocalTech Touchpad

(sans in mouse emulation mode)

ou bien

FocalTechPS/2 FocalTech FocalTech Touchpad

Le Touchpad peut être gênant lorsqu'on utilise la souris. Un frôlement sur le Touchpad, alors que l'on frappe du texte, déplace le curseur à un autre endroit du texte et cela met la pagaille.

L'idée est de désactiver complètement le Touchpad dès lors qu'une souris est branchée sur un port USB, et de le réactiver dès lors que la souris est débranchée.

Il faut pour cela connaître précisément certains identifiants associés à cette souris, que udev - le gestionnaire de périphériques de Linux - pourra utiliser pour l'activer ou la désactiver.

Le paquet usbutils contient l'utilitaire lsusb que l'on utilise en mode verbeux :

lsusb -v

Voici le début du verbiage concernant ma souris :

Bus 001 Device 006: ID 18f8:0f97  
Couldn't open device, some information will be missing
Device Descriptor:
  bLength                18
  bDescriptorType         1
  bcdUSB               1.10
  bDeviceClass            0 (Defined at Interface level)
  bDeviceSubClass         0 
  bDeviceProtocol         0 
  bMaxPacketSize0         8
  idVendor           0x18f8 
  idProduct          0x0f97 
  bcdDevice            1.00
  iManufacturer           0 
  iProduct                1 
  iSerial                 0 
  bNumConfigurations      1

Noter les nombres hexadécimaux qui se trouvent aux lignes idVendor et idProduct (sans le 0x initial) puis créer le fichier /etc/udev/rules.d/20-mouse.rules qui contiendra :

# Active le touchpad si la souris est débranchée, le désactive si elle est branchée.
SUBSYSTEMS=="usb", ATTRS{idVendor}=="18f8" ATTRS{idProduct}=="0f97", ACTION=="add", RUN+="/usr/bin/synclient TouchpadOff=1", RUN+="/sbin/modprobe -r psmouse"
KERNEL=="mouse[0-9]*", SUBSYSTEM=="input", ACTION=="remove", RUN+="/sbin/modprobe psmouse", RUN+="/usr/bin/synclient TouchpadOff=0"

Redémarrer le service udev :

sudo service udev restart

Débrancher puis rebrancher la souris. Si cela ne suffit pas, redémarrer l'ordinateur.

On arrive à faire en sorte que tout soit fonctionnel ; voici comment.

xbacklight

xbacklight est une commande permettant de régler la luminosité, entre 0% (écran noir) et 100%.

sudo apt-get install xbacklight

Pour tester :

xbacklight -set 30%
xbacklight -set 60%

Pour avoir, par exemple, une luminosité à 60% dès le démarrage de sa session, créer le fichier ~/.config/autostart/xbacklight.desktop contenant :

[Desktop Entry]
Type=Application
Exec=xbacklight -set 60%
Hidden=false
NoDisplay=false
X-GNOME-Autostart-enabled=true
Name[fr_FR]=Contraste 60%
Name=Contraste 60%
Comment[fr_FR]=
Comment=

Applet xbacklight pour Cinnamon

xbacklight_claudeclerc.fr.tar.gz

Télécharger le fichier ci-dessus et le décompresser dans ~/.local/share/cinnamon/applets.

Vous pouvez ensuite utiliser cette applet dans Cinnamon.

Paramètres Intel dans xorg.conf.d

Créer le fichier /usr/share/X11/xorg.conf.d/20-intel.conf avec les privilèges root :

sudo gedit /usr/share/X11/xorg.conf.d/20-intel.conf

Y écrire les lignes suivantes :

Section "Device"
        Identifier  "card0"
        Driver      "intel"
        Option      "Backlight"  "intel_backlight"
        BusID       "PCI:0:2:0"
EndSection

Charger le module asus_nb_wmi

Le module asus_nb_wmi permet la reconnaissance des touches multimédia et spéciales.

sudo modprobe asus_nb_wmi

Pour être assuré qu'il sera rechargé au prochain démarrage :

echo "asus_nb_wmi" | sudo tee -a /etc/modules

Paramètres du noyau

Il faut passer des paramètres supplémentaires au noyau. Pour ce faire, ouvrir avec les droits root le fichier /etc/default/grub :

sudo gedit /etc/default/grub

En modifier la ligne :

GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet splash"

en :

GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet splash acpi_osi=Linux acpi_backlight=vendor"

Puis mettre à jour Grub :

sudo update-grub

Redémarrer l'ordinateur.

Touches de luminosité : Fn+F5 et Fn+F6

Malgré toutes mes recherches, je ne suis pas parvenu à faire fonctionner les touches de luminosité Fn+F5 (diminution) et Fn+F6 (augmentation), alors que la touche Fn+F7 (écran noir) fonctionne.

Il est possible de remplacer ces combinaisons de touches par Super-F5 et Super-F6 (la touche Super est celle qui était affublée du logo de Windows avant que vous ne l'ayez remplacée par une tête de Tux ;-)).

Pour ce faire, rechercher Clavier dans le menu et lancer cette application Clavier. Dans l'onglet Raccourcis, sélectionner la catégorie Système puis la sous-catégorie Matériel. Ajouter le raccourcis Super-F5 comme second raccourcis à Augmenter la luminosité de l'écran. Ajouter le raccourcis Super-F6 comme second raccourcis à Diminuer la luminosité de l'écran.

Une discussion à ce sujet est lancée sur le forum.

Autres touches spéciales

Utiliser l'application Clavier pour définir en second raccourcis des touches multimédia les combinaisons attendues. On remarque, par exemple, que la combinaison Fn+F10 (couper le volume) n'est pas détectée en tant que XF86AudioMute mais en tant que AudioMute.

Pour pouvoir entrer un mot de passe contenant des chiffres, lors de l'ouverture de session, sans avoir à verrouiller manuellement le clavier numérique (appui sur num lk), installer d'abord le paquet numlockx.

Sous Ubuntu

Sous LinuxMint :

Menu Administration / Fenêtre de connexion, ou bien :

sudo mdmsetup

Dans Options, cocher Activer NumLock. C'est fait.

Moniteur de disque dur

Installer le moniteur :

sudo apt-get install smartmontools

Pour vérifier le bon fonctionnement du disque dur :

sudo smartctl -a /dev/sda

Économiser la batterie

Installer un économiseur automatique de batterie :

sudo apt-get install tlp

Il n'existe pas d'interface graphique, vous pouvez vérifier le bon fonctionnement de votre batterie avec :

sudo tlp-stat
Au bout de quelques essais, j'ai remarqué que tlp gelait (freeze) l'Asus lors de la sortie d'une mise en veille (fermeture de l'écran), obligeant à un arrêt sauvage (bouton power maintenu appuyé). Donc désinstallation :
sudo apt-get remove --purge tlp
  • linuxaddict/installer/asus_r511lj.txt
  • Dernière modification: 30/11/2018, 22:45
  • par Claude Clerc